L'école est finie...

Rédigé par David - - 2 commentaires

Bon, on y est... Simplon se termine.

6 mois intensif à étudier "le code".

Et vendredi, c'est fini.

6 mois à passer 8 à 9 h par jour derrière son ordinateur à écrire des lignes de code.

Et demain, c'est fini !

je ne l'admettrai pas, mais je crois que je suis un peu triste...

Les acquis :

Nous avons, chaque semaine, chaque jour, chaque heure, appris quelque chose de nouveau.

Jusqu'au dernier jour, j'imagine on recevra notre leçon. En tout cas, mardi j'ai été confronté à la triste réalité du travail collaboratif: mes partenaires m'ont trahi ! Il ont présenté le projet sur lequel on a travaillé ensemble au client sans moi. L'excuse : "tu n'as fait que 2 malheureuses icônes et tu as quitté le projet." Ce qui n'est évidemment pas la vérité. Mais j'ai décidé de "laisser passer". S'ils sont capables de vivre avec ça, moi aussi. Et j'ai bien reçu la leçon :)

Sinon, côté apprentissage du langage informatique, du développement logiciel et internet, chaque jour a apporté son lot de nouveautés et d'intérêt.

Vraiment, j'ai passé ces 6 mois à découvrir de nouvelles choses, et à améliorer celles que je connaissais déjà !

Amélioration:

De mon savoir sur les systèmes Unix, et en particulier Ubuntu.

Installation, backups, mise à jour, mise à niveau, écriture de scripts... je m'y suis enfin mis à 80 %, là où je n'utilisait que 20 % des possibilités de ma machine.

De ma façon d'enseigner, de transmettre mes connaissances.

J'aime expliquer aux autres ce que je sais faire. Pour moi, le savoir ça se partage ça se transmet. Et avec vous, à Simplon, on a partagé !

De la petite phrase anodine qui aide à comprendre son erreur et à la rectifier, aux heures passées ensemble à regarder un code-source pour comprendre pourquoi ça ne fonctionne pas...

Et puis il y a eu l'évènement international du "Hour Of Code" (l'heure de code) qui a pour moi été une révélation : les enfants ont envie de savoir comment ça marche, et d'apprendre. Et nous avec nos maigres connaissances, on peux déjà leur mettre le pied à l'étrier, et leur transmettre la flamme.

Ensuite s'en est suivit quelques "Kids Coding", et je dois bien dire que je pense avoir trouvé ma voie : je veux apprendre aux autres, aux enfants, ce que je sais faire... Quelle forme cela prendra, on verra. Mais l'envie est là ;)

De la création de sites web.

Bon, j'avais déjà avant Simplon créé des pages web, maintenu des blogs, et même des projets associatifs avec des CMS (SPIP, WordPress, Magento et récemment PluXml - là où vous me lisez en ce moment -).

Mais là, je suis passé au niveau supérieur.

Je me sens capable de programmer tout seul tranquilou mon petit site maison. Ce que je ferai certainement, pour le plaisir et montrer mon savoir-faire.

Je sais être capable, en y passant le temps nécessaire, d'obtenir le résultat souhaité, dans le langage de programmation approprié.

De ma capacités à chercher, classer, stocker et utiliser les ressources externes.

Car tout ne peut pas tenir dans ma petite tête. Mais c'est valable pour tout le monde je pense: Les technos évoluent très vite, les éléments à savoir sont extrêmement nombreux dans une même technologie. On ne peut ni tout retenir, ni tout connaître.

Donc il est essentiel de savoir où et comment chercher ce dont on a besoin. Et ensuite, de se faire des petits "howto" pour retrouver cette information rapidement.

De ma façon d'organiser mon travail.

Bon, soyons honnêtes, je n'ai jamais été le roi du rangement ni de l'organisation... Et bien finalement, j'y suis arrivé.

Faire des dossiers pour chaque chose. Classer les fichiers dans les bons dossier. Bref, c'est indispensable, sinon, ben c'est vite le bazar, et on ne retrouve plus rien. Ce qui aurait été dommage. Déjà que 6 mois, finalement c'est court...

Découverte :

De ce que c'est " un cahier des charges ".

Alors, lorsqu'on doit faire quelque chose pour quelqu'un, ben c'est simple : beaucoup discuter, prendre plein de notes, et tout retranscrire pour être sûr qu'on est d'accord.
Ensuite, on chiffre tout, en temps et en monnaie sonnante et trébuchante. Et tout cela c'est le cahier des charges, que quand tout le monde est d'accord, allez on s'y met.

Plus sérieusement, c'est un document extrêmement important. Pour être sûr de ne pas travailler pour rien, de faire quelque chose qui va correspondre aux souhait du client, et pour avoir une base qui sera la référence tout le long du processus de création.

Plus il est complet mieux c'est !

De la meilleure façon de s'organiser pour travailler de façon collaborative.

Ensuite vient le travail proprement dit, mais là encore, on discute first !

Le client est parti depuis longtemps, et les dev. restent là à discuter de comment faire au mieux pour réaliser la demande, quelle techno on va utiliser, qui va faire quoi, et combien de temps on va y passer...

Tableau collaboratif d'organisation :

On utilise des outils comme FramaBoard dans l'Open-Source, ou Trello pour les autres.

Et puis bien sûr Git.

J'ai adoré git dès la première seconde où j'en ai entendu parlé !

Git c'est un outil de centralisation de versions. C'est à dire que le travail est préservé dans un certain état, et que tout le monde peut utiliser le code dans cet état pour le faire évoluer.

On peut tous travailler en même temps, sur le même projet, sans rien perdre du travail de chacun, et en partageant ce qu'on fait.

Bref git, j'y ai passé un temps fou, mais maintenant je le maîtrise suffisamment pour savoir l'expliquer simplement, alors qu'en réalité c'est un outil très complexe, ou plutôt très élaboré !

De l'utilisation de "frameworks" pour rendre son travail plus efficient.

Bon, lorsqu'on est d'accord sur ce qu'on doit faire, pourquoi ne pas se faciliter la vie avec un bon framework qui va faire la moitié du travail à notre place ?

Symfony, Bootstrap, Jquery. Merci les gars ;) Quand on a bien galéré à se faire un CSS au poil, mais que ça ne s'affiche jamais comme on veut, paf, Bootstrap te sauve la mise... mais seulement si tu comprends ce que tu fait. Sinon c'est pire, il t'embrouille encore plus le code.

Donc, les bases en premier, puis ensuite on apprend les outils qui nous permettent de les magnifier.

Et le plus important : Des langages de programmation !

Vous avez bien sûr compris où je voulais en venir. On a commencé avec les bases :

HTML5

Une pure merveille, qui donne tout son potentiel dans les champs de formulaires ! Un régal d'écrire une page web quand on parle couramment le HTML.

CSS3

Son pendant indispensable : Sans style que serait notre pôôôvre page... Du texte, des liens, et un truc assez plat finalement. Mais dès que la magie du CSS opère, une page devient une véritable oeuvre d'art pour certains ;)

PHP

Bon, là, on ne joue plus... Ça devient sérieux !
PHP, pour avoir des pages personnalisées selon la demande de l'internaute, on a pas fait mieux ! Si ? Ah ben j'suis pas au courant. C'est pas compliqué, avec PHP et sa copine la Base de Données on fait quasiment ce qu'on veut...

MySQL

Et ce langage c'est pour la copine de PHP : MySQL c'est pour communiquer avec son système de gestion de base de données. Bon il y a d'autres langage, mais celui là il est open-source :) .

JavaScript

Pour finir, un langage mal aimé, découvert sur le tard. J'ai eu beaucoup plus de mal avec celui là, mais je pense qu'en le pratiquant je vais l'aimer : Si vous voulez un affichage dynamique qui fasse rêver l'internaute ? Apprenez JavaScript ! Apparemment quand on le maîtrise, on fait ce qu'on veut de son site web. En fait à partir de là, on peut parler d'application-web.

Voilà voilà...

Bon, à la relecture de ce billet, je me rends compte que je n'ai pas parlé des petits RaspberryPi avec lesquels on a eu l'occasion de jouer un peu :) mais si ça vous intéresse, dites le moi dans les commentaires, je vous ferai un bel article là dessus, ça mérite bien ça.

Un GRAND MERCI !

Merci Kaled et Nicolas pour nous avoir accompagné tout au long de ces 6 mois ! Merci Kaled pour ta patience et ta bienveillance sereine ;) Merci Nicolas pour ta passion et ton enthousiasme :)

Merci aussi, bien évidemment, à toute l'équipe de l'InESS de Narbonne. Chapeau bas pour l'organisation et l'intendance ! Toujours là quand on a eu besoin de café ou de chaises, toujours au top pour organiser les évènements comme les Kids Coding ou les HackHathons. Et bien sûr je ne parle que de ce que j'ai vu... j'imagine que vous avez dû régler des situations bieeeen compliquées. Donc merci Sandrine, Chantal, Florence et Laurie, ainsi que les filles de l'accueil, et aussi bien sûr Adel qu'on a quelquefois fait rester tard ;)

Bon, on se reverra je l'espère, mais j'écris ce petit billet aussi pour vous garder dans mon coeur et dans ma (petite) tête qui ne retient pas tout ;)

Grâce à vous notre formation de développeur web a pu se dérouler parfaitement, et on vous doit tou-te-s beaucoup !

À BIENTÔT, gros bisous, je vous aime.
Et toi, lecteur ou lectrice courageu-se-x qui m'a lu jusquà la fin, merci de visiter mon blog.
Reviens de temps en temps, je continuerai à raconter mes aventures de codeur-nomade ou de stagiaire-développeur, selon ce que l'avenir m'apportera.

  • 15/09/2017 : Jeu de GO en ligne avec Ubuntu
  • 11/10/2016 : Initier les enfants à la création web?
  • 22/10/2015 : Prairie Simplon 4ème jour: le CSS, oulala!
  • 2 commentaires

    #1  - Claudia a dit :

    Mais ça me dit pas quand tu t'en vas sur les chemins de la Liberté !

    Répondre
    #2  - David a dit :

    Merci pour ton commentaire Claudia.
    Je ne sais pas encore si je pars. J'attends de recevoir le diplôme mercredi prochain 18 mai, puis je verrai.
    Pour l'instant je zyeute des projets open-source qui me plaisent, pour voir comment m'y intégrer...

    Répondre

    Fil RSS des commentaires de cet article

    Écrire un commentaire

    Quelle est la deuxième lettre du mot pnmgp ?